Association Las Closes 66

Association Las Closes 66

RENCONTRE ICADE NEXITY

RENCONTRE ICADE-NEXITY

18 septembre 2013

 

Présents : Marie-Pierre Porcel, Nadia Teisseire, Karima Belghait, Christophe Lamy, André Cazalis, Thierry Sanchez, François Fernandez, Raymonde Cathala.

 

Pour Nexity : Grégory Namiech, directeur de l’agence Languedoc-Roussillon

Pour Icade : Alexandre Capot, responsable de programmes

 

Sur la demande de l’association, Messieurs Namiech et Capot ont accepté de rencontrer le conseil d’administration de l’association pour débattre des différents problèmes rencontrés par les résidents de Las Closes et envisager un règlement amiable.

 

M. Namiech a exprimé sa satisfaction de l’existence de l’association Las Closes, porte-parole des propriétaires et locataires, et a qualifié cette rencontre de positive.

 

Ont été débattu les points suivants :

 

Cautions ou Provisionsjustice.25968.gif

            - 600 € (dégradations) : ont toutes été versées. Si quelquefois des résidents n’en ont pas été destinataires, il est nécessaire qu’ils se rapprochent de leur notaire.

         - 300 € x 2 (parking non-clos) : ont été remboursées à condition d’avoir respecté la procédure conforme, à savoir :

-----------------) la transmission de l’achèvement des travaux dûment tamponné par le service     urbanisme de la mairie ;

-----------------) l’envoi des photos prouvant la réalisation des travaux.

Pour régulariser :

Soit contacter Véronique Espuna au 04 68 50 17 00

Soit lui transmettre les documents par mail : vespuna@nexity.fr

 

Clôtures minérales (1 000 €)

sdivers.28291.gif
Les représentants de l’association ont réaffirmé s’estimer lésés quant au coût de la clôture dite minérale (habillage des coffrets) qui n'est autre qu'un ouvrage bétonné (5 à 6 blocs) sans fondations ni ferrailles. Ils contestent la facture présentée qu'ils considèrent excessive voire abusive au regard des travaux réalisés.

A la question :

Le secteur 7 et 8 a-t-il payé pour tout le lotissement compte-tenu que certains propriétaires n’ont pas reçu de factures ?  MM. Capot et Namiech répondent non.

 

Sur l’insistance des aménageurs à tenter de justifier le coût que la société a réglé à son fournisseur (780 € H.T), l'association s’étonne que des professionnels comme eux n’aient pas été alarmés du coût qui leur était présenté.

Nous avons présenté un devis pour des travaux similaires, émanant d'un artisan local, d’un montant de 175 € TTC que les aménageurs n’ont pu contester.

 

M. Namiech s’engage :

  • A saisir le cabinet d’études GAXIEU qui était chargé de l’appel d’offres et lui demander de « rendre des comptes ;
  • A mobiliser le service juridique compétent de sa société ;
  • A conserver les provisions aujourd’hui bloquées chez le Notaire sur demande de l’association,  jusqu’à règlement du litige.

Il fait remarquer le rapport de confiance qui s’est instauré entre les deux sociétés et l’association. Il laisse espérer une issue favorable et présume qu’un « effort pourra être fait ».

 

Agouille Rue Montès

P9191352.JPG
 

Les aménageurs confirment avoir tenté d’anticiper le problème mais que le propriétaire des lieux M. Amiguas, a refusé tout dialogue.

Cette agouille étant donc restée dans le domaine privé. Dans l’état actuel, seul le pouvoir de police du maire peut contraindre cette personne à l’entretenir.

 

L’association donne connaissance du courrier qu’elle a adressé à M. Amiguas qui lui oppose une fin de non-recevoir par communication téléphonique.

 

François Fernandez, président, propose une tentative de contact oral avec M. Amiguas,  M. Namiech se dit prêt à l’accompagner.

 

 

 

 

voiture_018.gifPlaces de stationnement

Sur la demande des résidents et du maire, quelques places de stationnement ont été rajoutées. D’autres verront le jour avec la réalisation du complexe sportif et une réflexion sera menée pour privilégier les résidents à proximité.

 

M. Namiech indique qu’il veille toutefois à conserver un bon équilibre entre le béton et le végétal.

 

Une réflexion sera également conduite sur le problème de stationnement des trois maisons de la rue de la Retirada qui s’estiment laissées pour compte.

 

Quant aux remarques sur la qualité du revêtement bitumé, aucun argument n’est avancé si ce n’est celui qui concerne les places de stationnement rajoutées au projet initial (rue de la Retirada) dont les aménageurs rejettent la faute sur la commune.

 

Divers

 

Ode
emoticones-gros-colere-2.gifurs de la station de relevage : le sujet est à nouveau évoqué.

Les aménageurs confirment le résultat du test de la fumée et sa fiabilité, engageant les propriétaires qui s’estiment victimes de nuisances, de faire vérifier leurs branchements qui pourraient ne pas être suffisamment étanches.

 

 


Travaux 2èmehttps://static.blog4ever.com/2013/06/744435/camion_042.gif tranche
 
: les aménageurs confirment compter mettre en place un accès au chantier côté Sud pour éviter la traversée des camions dans le lotissement.

 

 

 

 

 

Décisions communes (l’association et Icade-Nexity)

Une visite sur le terrain sera effectuée en compagnie des deux sociétés et du cabinet Gaxieu ;

Une réponse aux problèmes soulevés parviendra à l’association d’ici un mois.

D’autres rencontres seront programmées.



23/09/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres